La classe préparatoire, un bon choix ?

Avec près de 90 000 étudiants, la classe préparatoire souvent connu pour sa difficulté et son travail intensif continue de faire rêver bon nombre d’étudiant. Parmi les membres de notre journal nous sommes 6 à avoir fait ce choix de partir dans cette voie si mystérieuse et sans doute celle qui demande le plus de travail.  

Quels sont les différents types de classes préparatoires ?

Il y a de ce fait 3 grands types de classes préparatoires : scientifique, économique et littéraire. Celle-ci sont ensuite recoupés en diverses classes. Avec par exemple, MPSI (mathématiques, physiques, et science de l’ingénieur) , PCSI (physique, chimie, science de l’ingénieur), PTSI (physique technologie et science de l’ingénieur), MPII (mathématiques, physique, ingénierie et informatique, nouveauté 2021) BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre) pour le pôle scientifique. Pour le pôle économique ECG (économique et commerciale général après le bac il faudra choisir différentes options dès son entrée), ECT (économique et commerciale option technologique après un bac STMG), D1 (CPGE : prépa pour ENS Rennes Droit, économie, management) et D2 (prépa pour ENS Paris-Saclay Économie-gestion). Et, les classes préparatoires littéraires Khâgnes et Hypokhâgnes.  

Il y a aussi quelques classes préparatoires dans d’autres domaines tels que arts design et d’autre aussi en scientifique notamment.

Pourquoi choisir une classe préparatoire ?

La classe préparatoire est en fait assez complexe mais vous elle vous  permettra d’apprendre beaucoup de choses, en effet, vous ressortirez de celle-ci en étant une personne différente. Ainsi, si vous cherchez connaissance, culture, ouverture sur le monde et que vous avez une soif d’apprendre, la classe préparatoire est faites pour vous. 

La classe préparatoire permet de préparer des concours de manière générale avec notamment les concours pour les grandes écoles (CPGE= classe préparatoire aux grandes écoles).

La classe préparatoire n’est pas faite pour tout le monde

En effet, de nombreuses personnes peuvent ne pas supporter la classe préparatoire car elle demande un travail très intensif tout de même. Mais il faut retenir le fait qu’aller en classe préparatoire ne sera jamais une erreur car après celle-ci on peut toujours rebondir à l’université par exemple. 

Mon avis sur la classe préparatoire

Des périodes compliqués que vous allez subir mais aussi des périodes de purs bonheurs avec le sentiment d’apprendre des choses. Néanmoins, pour aller en classe préparatoire il faut vraiment être prêt à beaucoup travailler car le changement est rude entre le lycée et l’enseignement supérieur et d’autant plus avec les classes préparatoires. 

De plus, la classe préparatoire permet de s’épanouir certes mais aussi d’améliorer son aisance à l’oral en effet, en classe préparatoire vous allez effectuer des khôlles dans les différentes matières que vous avez. Les khôlles sont des oraux par groupe de 3 que vous effectuerez deux fois par semaine. Prenons un exemple concret, en mathématiques, il s’agit de faire des exercices au tableau, et en langues il s’agit de travailler sur un texte puis en parler durant une vingtaine de minutes. 

La clé de la réussite c’est bien sûr d’une part le travail mais aussi d’autre part, être accompagné, être en groupe et ne pas se sentir seul alors un petit conseil pour réussir tout ce que vous pouvez faire en groupe faites-le.

Sur cela je souhaite à toutes les personnes qui vont s’orienter vers cette filière car ils en auront besoin.  

Auteur

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.