Le chat noir, son histoire

Nous somme le 17 août, et aujourd’hui, nous n’allons pas fêter quelqu’un mais les chats noirs ! Ces petites bêtes poursuivies par des générations de superstitions ont bien le droit à un moment de détente dans l’année et c’est aujourd’hui leur journée mondiale !

Pourquoi a-t-on peur d’un chat noir lorsque l’un d’entre eux passe dans la rue ? Pire, lorsqu’il passe sous un échelle tout en cassant un miroir ? Même si on sait qu’il n’y a rien à craindre, que le chat soit blanc, roux ou noir, on y pense à coup sûr lors de l’apparition de la boule de poils noire dans notre champ de vision.

Un  présage de mort

Dans l’Égypte ancienne, le chat était vénéré plus que quiconque, excepté le Pharaon. Alors qui pourrait penser que les égyptiens discriminaient aussi les chats noirs ? En effet, pour eux ce chat symbolisait la mort. De quoi en faire frissonner quelques uns. 

L’Égypte ancienne ne fut pas la seule époque ni le seul lieu où l’on a craint les chats noirs pour leurs présages de mort. En Europe, il existe de nombreuses légendes sur les chats noirs, symboles mauvais augure, comme, par exemple, celle de l’inquisiteur de Carcassonne qui fut retrouvé mort dans sont lit en compagnie de deux chats noirs. Fait étrange, les habitant de l’époque n’ont pas fait le rapprochement.

Au Japon aussi le chat noir est mal vu car il a la réputation de « vampire ». La légende raconte qu’un jour, un gros chat noir aurait égorgé la fille promise à l’empereur. De quoi terrifier tout l’empire !

De la sorcellerie dans l’air …

Après la christianisation de l’empire romain, le chat fut relégué au rang de créature maléfique. Un changement de carrière drastique pour ce petit animal. Ainsi le chat noir devint un monstre qui trouva sa place auprès des sorcières à partir du Moyen-Âge, n’étant désormais plus le symbole de la mort mais celui de la magie noire avec laquelle il a en commun sa couleur. On ira jusqu’à croire que les sorcières pouvait se métamorphoser en chat… Suis-je tête en l’air, il est vrai que McGonagall en est bien capable !

Harry Potter – McGonagall en chat

Incarnation du Diable 

Mais le chat noir ne fût pas seulement associé à la magie noire et aux sorcières. Le christianisme lui prêta aussi la réputation d’être la réincarnation du Diable sur terre. Il fut ainsi craint par beaucoup de monde, les gens pensant que ce chat pouvait les conduire tout droit en enfer. Mais il fut également adulé par un tas de secte comme les sectes satanistes qui voyaient en lui leur maître.

Ces pauvres petites bêtes à la fourrure hypnotisante sont donc les grands oubliés des mouvements actuels. Après tant de souffrance et de discrimination, je pense que ces chats noirs ont bien le droit à leur « Black Cat Live Matter » !

avatar

brice delamare

Jeunes demi-romain, mes passions sont la physique quantique et la biologie … ah non excusez moi, ceci est mon discours de S. La vérité c'est que mon esprit navigue au delà des frontières de l'histoire et de l'art dans des mondes abstraits ou règnes les œuvres antiques comme contemporaines. Quand je n'écrit pas un article, je dessine, architecture et mode sont mes thèmes favoris. Mais la lecture prend aussi pas mal de mon temps, à croire que les lettres de mon moulins m'aère l'esprit.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.