Centre Pompidou, lieu de l’abstrait

Le centre Georges Pompidou est le premier monument de la révolution culturelle qui consiste à remettre en question la notion même de beauté. C’est l’encyclopédie d’une culture de l’angoisse

Jean d’ormesson

Histoire


C’est en 1969 que le Président de la République de l’époque, George Pompidou, ordonna la création d’un centre culturel sur le plateau de Beaubourg. L’objectif en construisant ce centre était de créer une bibliothèque accessible à tous et de transférer le musée d’art moderne, alors trop à l’étroit dans une des ailes du palais de Tokyo.

Un concours international d’architecture fut lancé, au total 681 concurrents provenant de 49 pays s’affrontèrent, du jamais vu en France ! Trois architectes associés seront finalement sélectionnés par le jury, Renzo Piano, Gianfranco Franchini, tous deux italiens, et Richard Rogers, qui lui était anglais. Tous les trois quasiment inconnus jusque là créèrent ce que aujourd’hui tout le monde nomme « Centre Pompidou » mais qui était à l’origine le centre Beaubourg. Les deux architectes qui conduisirent la construction du bâtiment (Piano et Rogers) furent récompensés par la suite par la plus hautes distinction du monde architectural : le prix Pritzker.

Le centre Pompidou est devenu aujourd’hui un bâtiment adopté par les parisiens et assailli par les touristes (2ème musée le plus visité de France), ainsi qu’un bâtiment emblématique du 20e siècle , mais ce ne fut pas toujours le cas. Ce n’est un secret pour personne, il fut lors de son ouverture beaucoup critiqué, si vous êtes Nîmois vous connaissez ça. On l’a vécu avec le Carré d’art, qui d’ailleurs est en quelque sorte le fils du Centre Pompidou. Enfin c’est ce qui est voulu puisque que c’est un centre multiplex composée d’une bibliothèque, d’un musée d’art moderne, d’une salle de conférence et d’un centre de recherche, exactement comme Beaubourg mais en plus petit ! Bref … le centre Pompidou n’était pas aimé et surnommé la « raffinerie de pétrole »  par le public parisien.

5 900

m² dédiés aux expositions temporaires

10

niveaux répartis sur 7 500 m² de surface

12 210

m² dédiés aux collections d’art du musée

2

salles de cinéma, en plus d’une salle de spectacle et d’une salle de conférence

11 000

m² de surface vitrée, ainsi que 15 000 tonnes d’acier

Chaque couleur représente ce qui circule dans la parti coloré.

  • vert : eau
  • rouge : des personnes
  • bleu : air
  • jaune : électricité

Avis


Le centre Pompidou est un musée très prisé de la capitale, qui plus est on le remarque de loin avec ses immenses tuyauteries aux multiples couleurs qui égayent le quartier. En plein cœur du Marais, ce bâtiment polyvalent s’intègre à la vie du quartier et, même s’il fut beaucoup critiqué pour son aspect, il embellit les alentours de la mairie. Sur la place qui lui fait face sont exposées de nombreuses œuvres artistiquse modernes et contemporaines vous faisant commencer la visite avant même d’avoir mis les pieds dans le musée. 

Une fois à l’intérieur vous découvrirez ce qui ressemble à vaisseaux spatial, plusieurs choix vous sont proposés, si vous n’avez pas moins de 18 ans ou une carte d’abonnement le premier sera surement la billetterie. Les billets entre les mains vous devrez choisir entre l’expo temporaire et le musée en lui même. Aucun ordre n’est indiqué et ce choix n’a que peu de répercussion sur votre visite, en effet si vous faites l’expo avant cela vous mettra l’eau à la bouche et si vous y aller après votre visite du musée cela prolongera votre plaisir encore quelques instants. Peu importe, il y a bien un moment où en haut des marches à gauche de l’entré vous devrez scanner votre billet à destination d’un monde incompréhensible et moderne. Vous emprunterez l’escalator situé dans le tuyau rouge de la façade qui vous mènera tout en haut du bâtiment. D’ici vous aurez accès à une terrasse emplie de sculptures et l’entré de la collection. Au fur et à mesure de votre visite vous descendrez les étages du musée et découvrirez les plus célèbres œuvres contemporaines et modernes du monde comme celle exposé plus bas dans l’article. Les salles sont grandes et la visite fluide, mais méfiez vous une oeuvre peut en cacher une autre ! Même si le parcours est bien indiqué c’est à vous de décidez quel chemin vous utiliserez et surtout dans quels recoins oserez vous vous aventurez. Du célèbre Andhy Warhol à Jean Miro en passant par Piet Mondrian ou encore Jackson Pollock toutes ces œuvres ce dévoilerons devant vous s’en vous avertir, envahirons l’espace qui vous entoure et vous transportera dans leur monde abstrait, moderne, contemporain mais surtout sublime ! je n’ai qu’un conseil laissez vous guidez par les œuvres et votre cœur, seul eux son capable de mettre à nu se musée pour vous.


Collection


La collection du centre Pompidou est richissime, des œuvres du monde entier y sont exposées et celles d’artistes qui ont bercé notre enfance, lorsque nous tentions de les reproduire tant bien que mal dans les maladroits cours d’art plastique que l’on recevait à l’école. Des artistes qui sont et resteront grâce à ce musée les artistes les plus célèbres du monde ! 

Il y a au sein du musée différentes collections :

  • La collection MODERNE, c’est la plus importante du musée, ce sont les œuvres d’Henri Matisse, Pablo Picasso, Georges Braque, Robert Delaunay, Fernand Léger ou encore Vassili Kandinsky. La collection moderne est composée de plus de 7000 œuvres, couvrant les champs des arts plastiques (peintures, sculptures, objets), réalisées par 1535 artistes dont la date de naissance est antérieure à 1920, ainsi que plus de 800 œuvres anonymes d’art primitif.

  • La collection CONTEMPORAINE, cette dernière quant à elle est composée des œuvres réalisées entre 1960 et 1990 par des artistes comme Andhy Warhol ou Yves Klein.

  • La collection CONTEMPORAINE et PROSPECTIVE, elle, se compose de réalisations datant d’après 1990.

  • La collection de PHOTOGRAPHIES. Le musée national d’art moderne possède aujourd’hui la plus importante collection de photographies d’Europe.

  • La collection de DESIGN, riche en prototypes, en éléments de conception et pièces exceptionnelles, en meubles de Charlotte Perriand ou Philipe Starck.

  • La collection CINÉMA est constituée de films de cinéastes expérimentaux, de films et d’installations réalisés par des artistes plasticiens.

  • La collection de NOUVEAUX MÉDIAS, Le champ des nouveaux médias recouvre les œuvres vidéo réalisées sur support numérique mais aussi celles issues d’autres médias comme le cinéma.

  • La collection d’ART GRAPHIQUE compte environ 20 000 dessins et estampes, dont des œuvres de Chagall, Picasso, Delaunay et bien d’autre.


Voici quelques unes des plus célèbres œuvres du musée …

Crédit de l’ensemble des photos au centre Pompidou.

avatar

brice delamare

Jeunes demi-romain, mes passions sont la physique quantique et la biologie … ah non excusez moi, ceci est mon discours de S. La vérité c'est que mon esprit navigue au delà des frontières de l'histoire et de l'art dans des mondes abstraits ou règnes les œuvres antiques comme contemporaines. Quand je n'écrit pas un article, je dessine, architecture et mode sont mes thèmes favoris. Mais la lecture prend aussi pas mal de mon temps, à croire que les lettres de mon moulins m'aère l'esprit.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.