Ce que vous ne savez pas sur les règles du football

Vous regardez le football mais vous ne connaissez pas toutes les règles ? Ne vous inquiétez pas, venez consulter notre page Le Nim ! Nous vous proposons cet article pour tout savoir sur ce sport fédérateur.

Le football est un sport de balle dont certaines règles ne sont pas connues de tous. Tout d’abord, il y a 11 joueurs dans chaque équipe avec au moins un gardien, donc au total 22 joueurs lors d’un match officiel. Ce sport se joue avec un ballon, pour gagner il faut marquer le plus de buts. Celui qui marque le plus remporte le match. Un but est marqué lorsque le ballon passe la ligne de but. Dans cet article vous allez pouvoir découvrir toutes les informations compliquées que vous ne connaissez sûrement pas sur le football !

1/ Les dimensions officielles d’un terrain

Un terrain de football est un rectangle de 100 mètres de longueur et 50 mètres de largeur. Il est composé de cages de 7,32 mètres de largeur et de 2,44 de hauteur. La surface de réparation se situe tout autour des cages, c’est la zone où le gardien peut toucher la balle avec toutes les parties du corps. Le rond central est utilisé au coup d’envoie des 2 périodes mais aussi après un but.

2/ Les règles du football 

Le football est un sport composé de très nombreuses règles. Tout d’abord un match de football est constitué de 2 périodes de 45 minutes chacunes avec une pose de 15 minutes entre ces 2. Eventuellement dans certaines compétitions en cas de match nul au-delà de 90 minutes, les prolongations arrivent, ce sont 2 périodes de 15 minutes séparées par 5 minutes de pause. Mais en cas de match nul après 120 minutes, alors il y aura les tirs au but.

3/ Les différents postes au football

Nous allons voir les différents au football sous la forme d’une image. Il existe différents postes au football comme gardien, défenseur, milieu de terrain ou encore attaquant, mais ils en existent des plus précis que nous allons voir. Ces postes varient et changent selon différents systèmes (4-4-2, 4-3-3, 4-2-3-1, ce sont les plus connus et les plus utilisés mais ils en existent beaucoup plus). Un système de jeu permet de mettre une tactique en avant pour pouvoir bien attaquer et bien défendre. Par exemple, si une équipe a du mal à défendre elle pourra passer à 5 défenseurs dans un système comme le 5-3-2 avec 5 défenseurs, 3 milieux de terrain et 2 attaquants. De plus, un système comme le 3-4-3 ou le 3-5-2 est utilisé pour aller plus vers l’avant, vers les buts adverses pour pouvoir tenter de marquer.

4/ Les fautes au football 

Nous allons désormais nous intéresser aux fautes et aux différentes techniques coups de pieds arrêtés (les coups de pied arrêtés sont tous les ballons à remettre en jeu suite à un arrêt de jeu). Tout d’abord, nous avons la faute traditionnelle très courante et en général involontaire. Celle-ci est sifflée par l’arbitre puis remis en jeu par l’équipe qui a subit la faute, elle peut se produire sur tous le terrain et on appelle cela un coup franc néanmoins celui-ci peut s’appeler pénalty lorsque la faute est dans la surface de réparation (surface où un gardien peut toucher la balle avec toutes les parties du corps situé devant sa cage), alors un joueur est désigné pour le tirer, il se retrouve seul face au gardien et il tire dans les buts pour permettre à son équipe de marquer.

  • D’autres fautes involontaires comme des mains peuvent être sifflées si elles sont décollées du corps et ceci peut engendrer un carton jaune (ou rouge si celle-ci est fortement volontaire comme arrêter un ballon sur la ligne de but, les cartons sont décidés par les arbitres).
  • Une simulation d’un joueur vaut une faute pour l’équipe adverse et peut généralement s’accompagner d’un carton jaune selon les cas.
  • Parler violemment à un arbitre ou un joueur peut valoir un carton jaune voire rouge si le vocabulaire employé est très déplacé.
  • Les altercations entre joueurs peuvent valoir carton jaune si ceci n’est pas très violent et carton rouge puis expulsion des joueurs concernées.
  • Suite à de nombreux cartons jaunes répétés, un joueur est suspendu pour un match dans la compétition où il a reçu son carton. Néanmoins suite à un carton rouge, la LFP (Ligue de Football Professionnel en France) sera réunie pour choisir le nombre de match de suspension du ou des joueurs concerné(s) selon la faute.

5/ Les corners 

Mais que sont les corners ?

Les corners, ce sont un coup de pied arrêté utilisé dans une seule condition si le ballon sort derrière le but et que celui-ci est touché par l’équipe du gardien celle qui défend.

Néanmoins, si la balle sort en étant touchée par un joueur rouge, alors il y a sortie de but ou encore 6 mètres. Le gardien (généralement), ou un joueur de l’équipe, pose le ballon la ligne à 6 mètres de but (la première après celle des cages).

6/ Le hors-jeu 

Le hors-jeu existe dans de très nombreux sports mais il est nettement différent selon les disciplines. Au football le hors-jeu arrive souvent dans des matchs. Dès qu’il y a un hors-jeu, l’arbitre de touche lève son drapeau et puis l’arbitre central siffle hors-jeu. Il y aura donc une remise en jeu pour l’équipe averse. Il est sifflé quand le ballon est touché pour être passé et que le joueur qui va toucher la balle se trouve devant l’avant dernier joueur. Pour mieux comprendre nous allons le voir en image.

Le joueur en possession de la balle passe cette dernière mais le joueur qui va l’obtenir est derrière l’avant dernier joueur et donc derrière la limite de hors-jeu. Le hors-jeu sera donc sifflé.

7/ La VAR, pourquoi est-elle remise en cause ?

Tout d’abord, la VAR est un mot anglais (Video Assistant Referees) qui est traduit en français par assistance à l’arbitrage vidéo. Celui-ci a été mis en place dès 2017 en France avec la coupe de la ligue, puis la coupe de France puis pour la compétition de la ligue 1 dès la saison 2018-2019. Malgré cela, elle est remise en cause par de nombreuses personnes, journalistes ou encore footballeurs.

La VAR est utilisée suite à un but marqué pour vérifier si le but peut être validé et qu’il n’y a eu ni hors-jeu ni faute avant celui-ci. Par ailleurs, elle peut être utilisée aussi pour les cartons rouges et pour un penalty. Les arbitres qui s’occupent de la VAR sont les arbitres assistants, ils peuvent interrompre l’arbitre en plein match s’il y a un penalty, un carton rouge qui n’a pas été vu par l’arbitre central … Si les arbitres assistants ne sont pas sûrs de leur décision, ils peuvent proposer à l’arbitre d’aller voir la vidéo en dehors du terrain sur un écran mis à sa disposition et où il va pouvoir voir tous les ralentis de l’action concernée.

Les avantages et inconvénients de la VAR :

  • Tout d’abord nous allons voir les avantages sur la VAR. Avec celle-ci il y a déjà beaucoup moins d’erreurs d’arbitrages qui peuvent changer concrètement le score du match.
  • Ensuite les inconvénients : la VAR est longue à utiliser, alors une perte de temps est notable (malgré le temps additionnel à la fin de chaque période pour rattraper le temps perdu) puisque le temps perdu n’est pas entièrement rattrapé dans le temps additionnel. De plus, certains journalistes sont souvent contre puisqu’ils disent que celle-ci dénaturalise le football.

La VAR a donc quelques avantages et quelques inconvénients mais celle-ci reste au final plus positive que négative, même si elle fait perdre du temps, il vaut mieux qu’il n’y ait pas d’injustice à la suite d’un match.

Auteur

You may also like...

2 Responses

  1. avatar Annie dit :

    Article super détaillé, je comprends mieux quelques règles du foot! Merci Enzo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.